vendredi 2 juillet 2010

Marie Alexe... la Relève du FestiVoix !!!

Malgré une nuit très courte, je suis d'excellente humeur ce matin (ça me rappelle d'ailleurs une chanson...). Et cela pour plusieurs raisons. D'abord, j'ai passé une excellente soirée hier (comme tous les soirs me direz-vous) au FestiVoix.

Ensuite, Le Nouvelliste, quotidien de Trois-Rivières, a fait un article sympa sur la stratégie Web 2.0 du FestiVoix et le journaliste, Eric Langevin, m'a cité comme son "coup de cœur".
Je suis un peu gêné car mon travail ne représente qu'une petite partie de l'immense travail qui est fait par l'équipe de communication, bien épaulée par un groupe de blogueurs bénévoles qui fait une job formidable en postant, chaque jour, plein de supers articles sur les spectacles de la veille sur le Blogue du FestiVoix. J'en profite donc pour rendre hommage à toute cette gang aujourd'hui.

Enfin, il fait un temps radieux sur Trois-Rivières ce matin et j'ai l'impression que c'est bien parti pour durer. Et franchement, ça fait du bien de sortir le bermuda et les gougounes.
Comme dirait mon chum Pépé, Y fait beau !!!

En parlant de Pépé, lui aussi j'ai décidé de le squatter et il m'a fait une proposition spéciale :



Pour en revenir à ma soirée, elle a fort bien débuté au bar à vin De la Coupe au Livre où se produisait Coral Egan, une belle et talentueuse chanteuse de Montréal.

Comme vous vous en doutez, j'ai été tout de suite sous le charme. Issue d'une famille de musiciens, elle a baigné, toute petite, dans la musique, et ça se sent.



Le bar était plein à craquer. Il y avait même des gens qui s'entassaient devant pour entendre le concert...
Je n'en suis pas étonné, vue la qualité de la prestation de Coral Egan et de son acolyte Antoine Gratton au piano.



Après ce bon moment de douceur, je suis retourné sur le site principal pour filmer, comme je l'avais promis hier, Valérie Carpentier qui interprétait l'hymne national canadien en ce 1er juillet, jour de la Fête Nationale.
Pour ma part, j'ai célébré le Canada à ma façon, grâce à Romain, un jeune Français au FestiVoix, qui était d'humeur farceuse hier soir.



Après l'hymne, j'ai couru à la scène de la Relève, où je n'étais pas encore allé, pour assister au concert de Marie Alexe Morin. Cela faisait partie des shows que je ne voulais surtout pas manquer. En effet, je l'avais aperçu l'année dernière et j'en ai entendu parler sur le Web cette année.

En plus, j'avais fait la connaissance de son papa la veille et je lui avais assuré que je serai présent pour couvrir le concert. Il faut dire que Marie Alexe est très jeune, 17 ou 18 ans je crois, et que pour son age, elle est impressionnante.

Ecoutez cette voix sur une toune très difficile à interpréter, Caruso :



Le public était venu très nombreux pour applaudir Marie Alexe, le site était plein. Et les gens ne s'y étaient pas trompés, c'était The Place to Be, en ce début de soirée.
Une autre chanson qui nécessite une voix exceptionnelle, I will always love you de Whitney Houston :



La première partie de son show était principalement composée de reprises de chansons françaises, Renaud, Brel, Aznavour... la jeune chanteuse accompagnée d'un seul synthé. Pour la seconde, des jeunes musiciens l'ont rejoint sur scène pour une prestation rock.

J'ai bien aimé le contraste entre les deux. Et je dois dire que Marie Alexe était tout aussi à l'aise dans ce registre que dans le précédent. Elle a vraiment une présence extraordinaire sur scène.



Décidément, la soirée commençait bien en criss de tabarnak, ostie (excusez-moi, tout ça n'est pas très correct mais bon, je ne peux pas m'en empêcher).

La vedette de la soirée était hier Patrick Norman, un chanteur de country très populaire au Québec. Je ne suis pas trop fan de ce style de musique mais le show était vraiment sympa. Il y avait beaucoup de monde et une ambiance très chaleureuse.



Patrick Norman, une sorte d'Hugues Aufray québécois, nous a servi pas mal de balades d'amour mais aussi des tounes plus péchues à l'image de ce morceau instrumental où le violoniste du groupe fait des prouesses (désolé, le début est un peu flou) :



Comme vous pourrez le voir sur cette vidéo, le public accompagnait le chanteur dans ses balades. Même les tribunes VIP étaient dans le coup.



D'ailleurs, dans les VIP, même les inséparables du FestiVoix, Félicia et Isabelle, capotaient au boute :



Il a terminé son show avec des classiques de la country d'Hank Williams, plus à mon goût :



J'ai poursuivi la soirée au Club FestiVoix avec des amis à discuter de clichés que les Québécois ont sur les Français. C'est fou comme on peut s'imaginer des choses quand on ne connait pas bien les mœurs des différents peuples.
Ma soirée s'est terminée dans un pub de la rue des Forges avec de nouveaux chums de la gang responsable des bars du FestiVoix, c'était ben le fun !!!

Aujourd'hui, grosse soirée au FestiVoix avec Madcaps, groupe que j'adore, en première partie et Eric Lapointe ensuite. Ça va rocker !!! Surtout que je viens de découvrir qu'un des guitaristes de Lapointe n'était autre que Steve Hill. Je capote !!!

3 commentaires:

  1. Salut Yann, "Un orignal au festivoix"... ce pourrait être ta prochaine rubrique!!! Romain est encore trop occupé en tant que "jeune français au festivoix" pour avoir vu ton article!!!...
    Merci, super sympa

    RépondreSupprimer
  2. Citation: "Ma soirée s'est terminée dans un pub de la rue des Forges avec de nouveaux chums de la gang responsable des bars du FestiVoix, c'était ben le fun !!!"

    Tu as même participé à la première "sortie" de notre poulin... c'était n'importe quoi!

    RépondreSupprimer

Wikio - Top des blogs - Musique Paperblog