lundi 24 janvier 2011

Money for nothing... pas pour les fifs ???

Le 12 janvier dernier, le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) a interdit d'antenne Money for nothing, le tube, de Dire Straits, version originale, en raison de l'emploi du mot "faggot" ("tapette" pour les Français, "fif" pour les Québécois) dans le deuxième couplet de la chanson, sortie en 1985.

Voici l'argument développé par le CCNR : "Même si le mot "faggot" en anglais peut avoir été acceptable à un moment donné dans le passé, il a évolué de sorte qu'il est devenu inacceptable dans la majorité des circonstances".
On croit rêver !



Je ne m'étais jamais intéressé de près aux paroles de Money for nothing, monologue intérieur d'un vendeur d'équipement pour la maison qui rêve de devenir rock star. Voici celles de la fameuse strophe, suivies de la traduction :
"The little faggot with the earring and the makeup/ Yeah, buddy, that’s his own hair/ That little faggot’s got his own jet airplane / That little faggot, he’s a millionaire".
"La petite tapette avec la boucle d'oreille et le maquillage/ Oui mec, ce sont bien ses cheveux/ La petite tapette est un millionnaire/La petite tapette a son propre jet".

En fait, il existe une version édulcorée de Money for nothing. Suite à une première polémique, dès la sortie de la chanson, Dire Straits avait enregistré une version dans laquelle "faggot" est remplacée par "mother". C'est d'ailleurs avec "queenie", "mother", "mama" ou d'autres mots que le groupe joue le titre en concert depuis longtemps, comme l'atteste ce live à Wembley en 1986 où le groupe partage la scène avec quelques potes que vous reconnaitrez aisément :



Mais ce n'est pas cette version "light" mais l'originale que la radio de Terre-Neuve, ChOZ FM, a diffusé le 1er février 2010. Et les paroles n'ont pas plu à une auditrice, qui s'est plainte que le mot "faggot" est discriminatoire envers les gais. C'est suite à cela que le CCNR s'était emparé de la question.

Elle faisait quoi depuis 1985 cette auditrice, elle hibernait ?
Et puis c'est quoi ce retour en force du politiquement correct depuis quelques années ? On ne pourra bientôt plus rien dire...

D'ailleurs, pour le Conseil québécois des gais et lesbiennes, la décision du CCNR est "digne de l'Inquisition". Pour son Président, Steve Foster : "Ce genre de décision nuit au sérieux travail qu'on fait. A trop crier au loup, les gens vont se dire qu'on fait juste chialer... Le jugement vient amoindrir le travail colossal qu'on fait pour dénoncer les vraies situations problématiques".

Un certain nombre de radios canadiennes spécialisées dans les classiques du rock, comme K97 ou Q104, ont décidé de protester contre la décision du CCNR en diffusant la version originale de Money for nothing en boucle, certains jours pendant une heure entière.

Guy Fletcher, clavier de Dire Straits, confie, sur son site Web, avoir reçu la nouvelle avec un mélange d'incrédulité et d'amusement, parce que ces paroles avaient fait polémique dès la sortie de la chanson. Il estime étonnant qu'une telle décision puisse intervenir 25 ans plus tard.
Comme quoi, la Connerie (avec un grand "C") traverse aisément l'espace et le temps. Le 1er février 2010, elle a fait une brève étape à Terre-Neuve...

Allez, pour conclure, on s'en remet une petite couche (pas de connerie mais de Money for nothing). Malheureusement, il est impossible de trouver un live avec les paroles originales. Tant pis, en voici un, excellent tout de même, dans les arènes de Nîmes en 1992 :


6 commentaires:

  1. Petit message pour Steph : Si l'un d'entre eux vient au FestiVoix, Tu me le réserve stp.... (polémique ou pas!)

    RépondreSupprimer
  2. Tu sais bien que les stars anglophones (masculines) te sont réservées ;-))

    RépondreSupprimer
  3. Ah dis donc, c'est vrai que le Marco, il a quelques potes sympas et qui se débrouillent pas mal !!!

    Ouais, c'est pas mal la honte en ce moment ici avec cette histoire de censure !!! le problème c'est que ce genre de décisions sont prises soit par des vieux cons rétrogrades, soit par les amis du gouvernement Harper... ??!@&?!!... bon t'as raison, c'est un pléonasme !!!
    Heureusement, on a encore quelques journalistes pas pires, genre Paul Arcand, qui se dressent contre ce genre de chose.

    Beaucoup de star anglo cette année au festivoix ? On connait la programmation ?

    RépondreSupprimer
  4. Ah la la, la connerie n'a pas de frontières Tonton.
    Pour la programmation de notre festival préféré, on devrait en savoir plus à partir du 11 février, j'ai ben hâte de savoir qui on va applaudir cette année.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,

    dans le même ordre d’idée,un article de Louis Hamelin dans '' Le Devoir'' :

    Ceci était une pipe

    RépondreSupprimer

Wikio - Top des blogs - Musique Paperblog