vendredi 22 avril 2011

Montpellier Rugby : la fête est gachée !!!

J'aurais pu également intituler cet article "Fallait pas perdre !!!" ou ne pas l'écrire du tout d'ailleurs tant le match de samedi dernier entre Montpellier et Bayonne m'a déçu et m'a laissé un goût amer dans la bouche...

Pourtant, tout était réuni pour que la fête soit belle. J'étais avec de bons amis, le temps était superbe, le stade Yves du Manoir était plein et les supporters du MHR étaient plus que motivés à la perspective d'une première qualification de leur histoire pour les phases finales du Top 14, à l'issue de ce match.

Car l'enjeu était là, une victoire de Montpellier aurait quasiment assuré l'équipe d'une place dans les 6 premiers, synonyme de H Cup l'année prochaine et surtout de lutte pour le titre national. Il ne manquait que Fufu, le capitaine de l'équipe, Fulgence Ouedraogo, blessé, pour que tout soit parfait.

Et tout avait bien commencé, avec un essai de l'ailier fidjien Nagusa, sur le coup d'envoi après seulement 36 secondes de jeu. Malheureusement, l'Aviron Bayonnais marquait à son tour dans les minutes qui suivirent faisant apparaitre des faiblesses dans la défense de Montpellier, plutôt solide habituellement.

Le match démarrait sur un rythme un peu fou et un chassé-croisé s'engageait entre les deux équipes. Petit à petit, Montpellier imposait son jeu avec des attaques, ou devrais-je dire des assauts, répétés dans les 22 mètres basques. Mais nos petits bleus manquaient vraiment de réalisme et malgré des avants très motivés (notamment Gorgodze et Jgenti, les deux Georgiens) n'arrivaient pas à concrétiser leur domination. Contrairement aux Bayonnais qui marquaient un deuxième essai.

A la mi-temps, Montpellier comptait seulement 2 points d'avance (14 à 12) et ça sentait déjà mauvais. D'autant que notre ouvreur international, François Trinh-Duc était vraiment peu inspiré en ce samedi après-midi et que Martin Bustos Moyano, notre buteur argentin n'était pas au top au pied (mais très bon pour le reste).

Bref, beaucoup de maladresses, quelques pénalités ratées, un arbitrage discutable... trop de choses pour espérer gagner.
Avant de vous raconter la seconde mi-temps, je vous propose ma vidéo de ce match :



Au retour des vestiaires, les intentions étaient toujours présentes côté montpelliérain mais le manque de pragmatisme faisait toujours cruellement défaut. Les Bayonnais, grâce à un Benjamin Boyer magistral au pied et un troisième essai nous ont assommé en milieu de seconde période.

Repartant à l'attaque, nos bleus ont passé les 10 dernières minutes du match sur la ligne d'essai basque sans réussir à la perforer, incroyable !!!

Finalement, le match s'est terminé sur une défaite, 17 à 22 en faveur de Bayonne, qui hypothèque très fortement nos chances de qualification pour les phases finales du championnat.
Il reste deux matchs, le premier à Brive, demain soir, et le dernier contre Toulon à la maison dans deux semaines. Ce serait un miracle qu'on s'en sorte étant donné le niveau actuel de l'équipe. Mais bon, il faut encore y croire.

Ce qui est certain, c'est qu'après un saison aussi surprenante de Montpellier, une non qualification serait une immense déception pour les nombreux supporters et pour moi...


Pour booster les joueurs, les entraineurs de Montpellier, Galthié et Béchu, devraient leur passer en permanence le morceau qui accompagne leur entrée dans le stade :


8 commentaires:

  1. Je me suis perdue dans ce quartier un jour et quand j'ai vu que je ne pouvais demander mon chemin qu'au travers d'un hygiaphone, à l'extérieur d'une station-essence vers 18h...j'ai craint le pire ; d'y rencontrer des...rugbymen par ex. , :) :)

    RépondreSupprimer
  2. Salut Colette,
    Mais de quel quartier parles-tu donc ?

    RépondreSupprimer
  3. ahhh je me plante, je parlais de la Mosson (stade de foot) et toi du stade d'Y. du Manoir ...
    Non, non j'confonds pas le foot et le 'luubyyy' :)
    Une tite histoire : un beau frère qui faisait du stop à Toulouse voit arrêter une voiture genre mini. Un type qui prenait une bonne place se penche vers l'auto stoppeur allez, qui c'était ? Je t'aide, il est retraité maintenant...très connu (forcément sinon je n'en parlerais pas)

    RépondreSupprimer
  4. Je me doutais un peu que tu parlais de la Mosson mais, tu sais, même ce quartier ne craint plus tant que ça depuis quelques années.
    Sinon, en ce qui concerne la petite histoire, le premier nom qui me vient à l'esprit est Fabien Pelous... je chauffe ?

    RépondreSupprimer
  5. non pas Pelous, celui ci aurait pu être le fils de celui que tu cherches. Je te parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre hein ?
    Un indice : Pelous, il est brun

    RépondreSupprimer
  6. Alors, ne serait-ce pas un certain Casque d'Or, qui s'est reconverti dans la sculpture, avec un certain succès ?

    RépondreSupprimer
  7. Je vois que l'indice a servi. En effet, c'était JP Rives. Gars super sympa, reconverti dans l'art
    Bonnes fêtes de Pâques YP

    RépondreSupprimer

Wikio - Top des blogs - Musique Paperblog