dimanche 6 juin 2010

CocoRosie au Théâtre de la Mer... made in K-Live!!!

Cela faisait des années que je n'étais pas allé voir un concert au Théâtre de la Mer Jean Vilar de Sète. Vendredi soir, j'étais donc ravi de m'y rendre pour assister au festival K-Live 2010, d'autant plus qu'il faisait un temps superbe ; parfait pour passer une soirée au bord de l'eau.
Ce lieu est vraiment magique, avec sa scène qui donne juste sur la Méditerranée. On se croirait sur le pont d'un paquebot.

Construit au XVIIIème siècle, l’actuel Théâtre de la Mer était alors un fort destiné à assurer la défense du port de Sète. Le projet d’accueillir des spectacles dans ce lieu ne date pas d’hier. Jean Vilar, originaire de Sète, en avait proposé l’idée avant de fonder le festival d’Avignon.

A la fin des années 50, Jean Deschamps, acteur et metteur en scène, reprend l’idée. Le fort Saint-Pierre devient ainsi le Théâtre de la Mer Jean Vilar. La première version du théâtre est en bois et sert à accueillir les grands textes du répertoire. Au début des années 70, le bois est abandonné pour la structure en dur actuelle.
Depuis, le théâtre peut accueillir, sur fond de mer et de ciel étoilé, environ 1850 spectateurs pour de nombreux spectacles, aujourd’hui majoritairement musicaux.

Et vendredi soir, le Théâtre était bondé. J'en suis très heureux pour mon pote Laurent, membre du collective Kubik, organisateur du festival, qui n'a pas ménagé sa peine pour que cette soirée soit une réussite.

Quand je suis arrivé, le premier groupe, Astrid, venait juste de terminer sa prestation. Pas grave car, comme son nom ne l'indique pas, il s'agit d'un duo masculin et j'étais surtout venu voir des filles. Le premier duo féminin était Andromakers, deux filles du coin qui propose une electro pop bien sympathique sur des claviers 80's. Une excellente intro avant les vedettes de la soirée.



Vous devez vous poser des questions sur le magnifique piano à queue, présent sur la scène et sur lequel j'ai zoomé. Il est l'œuvre d'une jeune entreprise montpellieraine, Les Pianos Gary Pons, que j'ai eu la chance de connaître par mon activité professionnelle (la vraie...).

Leurs deux créateurs mettent un point d'honneur à ce que la sonorité de leurs instruments soit parfaite. Mais c'est leur esthétique exceptionnelle qui en fait de véritables œuvres d'art. En plus des matériaux indispensables à la facture du piano, l’aluminium et l’inox, brossés, polis, ou meulés amènent un brillant magnifique à l'instrument. L'Altuglas y ajoute une touche de légèreté et de transparence.
Celui que Les Pianos Gary Pons avaient mis à disposition pour ce concert était en plus éclairé de l'intérieur, de diverses couleurs, et vous pourrez constater sur les vidéos suivantes que ça en jette.

Grâce à Laurent, j'avais accès à l'espace V.I.P. qui était situé en backstage. En plus de boire du champagne et des bières à l'œil, cela m'a permis de voir les artistes de très près. Vous verrez donc, dans la vidéo qui suit, l'arrivée des CocoRosie sur scène avec leur look déjanté. Les deux sœurs californiennes ont vraiment un univers bien à elles.

Dans cette vidéo également, un moment comme je les aime : un bateau de promenade en mer venant faire un tour derrière la scène pour profiter du spectacle... Ça m'a rappelé la séance de ski nautique derrière la grande scène du FestiVoix lors de la première soirée en 2009.



Elles sont malines les sœurs Cassidy, quand elles ont envie de faire une pause, elles laissent la scène à un gars de leur band et ça donne un truc surprenant ; une performance de beat box de 4 minutes. En voici une grande partie :

video
Comme je vous l'avais dit dans mon article annonçant ce concert, je connaissais peu CocoRosie. Pour moi, leur musique manque un peu de peps, surtout en live. On peut regretter que leur côté barré ne ressorte pas complètement dans leur prestation scénique. J'aurais aimé que l'ensemble de leur performance soit aussi dynamique que leur dernière toune qui était vraiment sympa :



J'ai tout de même passé une soirée excellente et la musique des sœurs Cassidy était parfaite pour une douce soirée de début d'été dans le cadre idyllique du Théâtre de la Mer.

Et puis, j'y retourne vendredi prochain, dans le cadre du festival Quand je pense à Fernande... et il ne faut pas que je m'attende à une soirée très dynamique non plus.
En effet, en première partie, ce sera la projection sur écran géant du premier match de l'équipe de France de football au Mondial, contre l'Uruguay. Au vue des résultats des Bleus en ce moment, il y a peu de chance pour que ce soit la folie dans les gradins.
Quant au groupe qui suivra, il n'est pas connu pour sa rythmique entrainante mais plutôt pour ses mélodies cosmiques... Mais je ne doute pas que les deux acolytes d'AIR seront dans leur élément sur la scène de ce lieu magnifique.

Quand j'ai vu la programmation de cette soirée du 11 juin, je l'ai trouvée sympathiquement décalée car je ne suis pas certain que le public du groupe AIR soit réellement amateur de foot. Mais récemment, j'ai compris le lien entre AIR et les Bleus. En intitulant leur dernier single So light is her football, AIR veut-il pas parler de l'équipe de France de foot ???

4 commentaires:

  1. Mais c'est magnifique ce théâtre!!! Est-ce qu'il s'agit d'un site protégé ou quelque chose du genre...car si tu veux mon avis, ça ne doit jamais être démoli...
    Tu viens tout juste d'ajouter une destination aux endroits que je dois visiter dans le monde!
    Merci Yann!
    Et à bientôt... :P

    RépondreSupprimer
  2. Cher Philippe, je suis ravi de t'avoir fait découvrir un des plus agréables lieu de concert de ma région. Quand tu viendras dans le sud de la France, je t'amènerai y voir un concert.
    Et ne t'inquiète pas pour la pérennité du Théâtre de la Mer, il est très solide et je pense qu'il sera encore là bien après la disparition de l'être humain.
    A très bientôt... ça approche !!!

    RépondreSupprimer
  3. La disparition de l'être humain... ou ton arrivée à Trois-Rivières-by-the-beach!!! :D
    Allez bon voyage!!

    RépondreSupprimer
  4. Encore une semaine à tenir avant Montréal et un peu plus avant la Trifluvie... ça approche !!!

    RépondreSupprimer

Wikio - Top des blogs - Musique Paperblog