dimanche 14 juin 2009

Fabien, Eric et Marianne...

Ce week-end a été très riche pour moi au niveau culturel, je dirais même multiculturel.

Cela a débuté samedi avec une cérémonie assez originale. Mon ami Fabien, chef à domicile et créateur de Saveurs de Montpellier, a été intronisé Baron de Caravètes.
Il s'agit d'une confrérie typiquement montpelliéraine qui regroupe des personnes nées à Montpellier d'une famille ayant un passé dans la ville. C'est un peu folklo mais très sympathique et cela contribue à la promotion d'une ville jeune par sa population mais ayant une histoire et une culture très riches.
L'intronisation de Fabien a eu lieu dans le cadre splendide du Domaine de Méric, lieu hautement culturel puisqu'il a appartenu à la famille du peintre impressionniste montpelliérain Frédéric Bazille et lui a inspiré plusieurs de ses toiles.
Après la cérémonie, Fabien nous a fait déguster quelques plats typiques et succulents qu'il avait préparés pour l'occasion : une soupe de crabes de l'étang de l'Or, une verrine de chichoumeille de mamie Titi et une tarte aux figues de Montpellier. Le tout arrosé d'un bon vin de la région... un moment délicieux...

Après le Baron Fabien, j'ai enchaîné avec le Roi Eric.
Le dernier film de Ken Loach, Looking for Eric, mérite vraiment le détour. Le réalisateur britannique a encore réussi la prouesse de mêler le rire et l'émotion. Une comédie rafraichissante, certes dotée d'une morale un peu facile, mais très agréable à regarder (en V.O. !!!).
A noter : la belle performance de l'acteur qui tient le rôle principal, Steve Evets, très touchant.

Enfin, le week-end s'est terminé, dimanche, sur une touche musicale. Et quelle touche !
Je suis allé au Festival Y a d'La Voix de Lasalle, bourgade des Cévennes gardoises. Là, j'ai assisté au concert de Marianne, accompagnée par le Grand Choeur de la Buèges dans lequel chante mon amie Fabienne.
Marianne est une artiste montpelliéraine qui a débuté sa carrière dans les rues de l'Ecusson (le centre ville de Montpellier pour les lecteurs québécois) avant de chanter au sein de la chorale Gospelize it mass choir puis de mener le groupe Ginkobiloba. Marianne AYA OMAC a ensuite embrassé une carrière solo et a récemment sorti son premier album "Be my witness".

Le concert avait lieu dans un temple, endroit très agréable étant donnée la température extérieure. Marianne et le Grand Choeur de la Buèges nous ont enchantés avec des compositions originales de gospel, parfois mâtinées de reggae et de funk.
C'était la première fois que je voyais Marianne en live et je dois dire que j'ai été impressionné par l'intensité de sa voix et surtout par sa présence scénique. Elle a même terminé le spectacle en invitant les chanteurs et le public à sortir du temple pour finir sous les platanes de la place du village (photo ci-contre).
Je vous invite à retrouvez Marianne sur son site web ou sur son myspace. Merci encore à Fabienne pour cette belle découverte.

Voici un extrait du concert (vous remarquerez que j'ai fait des progrès au niveau technique) :


video

Marianne prévoit un long séjour au Québec à l'automne. Je lui ai conseillé d'aller faire un tour à Trois-Rivières. Peut-être la retrouverons-nous sur l'une des scènes du FestiVoix l'année prochaine...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Wikio - Top des blogs - Musique Paperblog