dimanche 28 juin 2009

Who'll Stop the Rain...

Ce tube de Creedence Clearwater Revival s'est imposé à moi tant il symbolise la journée d'hier : pluie de 9h à 17h puis éclaircissement progressif et ciel totalement dégagé à 20h pour le spectacle. Le FestiVoix est béni des dieux (expression qu'un agnostique comme moi n'emploie pas à la légère).
La Scène des Voix Populaires semble être préservée des intempéries.

Je présente mes excuses à mes lecteurs français de publier cet article si tard mais le réveil a été un peu dur ce matin... Mon ami Alex est venu hier spécialement de Montréal et j'ai mis un point d'honneur à l'accompagner pour une petite tournée de Trois-Rivières by night.

Mais commençons par le début...
Comme nous sommes de gros fainéants, nous avons profité des transports mis à dispo par le FestiVoix pour rallier le site de concert.

Un petit passage par les loges m'a permis d'assister à une interview du Directeur Général du FestiVoix, Stéphane, visiblement heureux que la météo et le public (15 000 personnes à vue de nez) soient avec lui :

video

Les Malléchés ont ouvert le bal, vers 21h, avec un rockabilly francophone parfait pour se mettre dans l'ambiance. Voici un extrait que je dédie à Yannick (qui a l'amabilité de prendre soin de mon appartement pendant mon séjour au Québec) :

video
Et enfin, le moment tant attendu : Creedence... ou C.C.R., comme on dit ici. Ces papys du rock'n roll ont encore la pèche. Ils ont fait monter la sauce pendant tout leur concert pour un final d'enfer. Franchement, le blues-rock américain est efficace en live... Jugez vous même :

video


video

Bref, un super concert et encore un énorme succès pour le FestiVoix.

La soirée ne s'est pas arrêtée là... mais je vous raconterai la suite un peu plus tard (ça s'appelle du teasing) car il est midi et il faut que j'aille diner, comme on dit ici.

A suivre...

2 commentaires:

Wikio - Top des blogs - Musique Paperblog