vendredi 26 mars 2010

Kool & The Gang au FestiVoix... Jungle Boogie !!!

Les organisateurs du FestiVoix ont annoncé hier une autre tête d'affiche de l'édition 2010, Kool & The Gang. Le groupe mythique se produira sur la scène des Voix Populaires le samedi 3 juillet.

C'est une excellente nouvelle !!!

Ce groupe me rappelle mon adolescence, ma période funk-pop au début des années 80 quand j'écoutais les cassettes de Kool & The Gang et d'Earth Wind & Fire sur mon premier walkman Sony (il était bleu, en métal et devait peser 2,5 kilos...).

Je ne vais pas vous faire la biographie du groupe ni vous servir tous leurs succès, vous les connaissez très bien : Celebration, Get down on it, Let's go dancing, Fresh, Ladies Night...

Je vais plutôt, comme j'ai l'habitude de le faire, me concentrer sur une de leurs chansons qui a éveillé mon intérêt. Il s'agit d'une toune de 1973, un de leurs premiers succès, représentatif de la période jazz-funk, style qu'ils ont créés avant d'évoluer vers le disco et la pop. Cette chanson c'est Jungle Boogie :



Les fans de Tarantino auront reconnu un passage de la B.O. de Pulp Fiction.

Alors pourquoi cette chanson en particulier ? Parce qu'on la retrouve samplée dans plein d'autres morceaux ce qui tendrait à prouver qu'elle occupe une place particulière dans l'histoire de la pop.

En 1987, sur leur premier album, le groupe de hip-hop new-yorkais, EPMD, mixe Jungle Boogie et Fly Like an Eagle de Steve Miller. Cela donne You're a Customer :



Bon, il y a plus intéressant comme morceau, même dans le hip-hop.
Par exemple Hey Ladies, des Beastie Boys, sorti deux ans plus tard. Cette toune qui a été un gros succès rap à la fin des 80's est composée de samples de pas moins de 14 autres morceaux, dont Jungle Boogie.

Le clip est excellent :



Évidement, la chanson de Kool & The Gang est moins présente que dans la précédente mais je pense qu'un bon sample est justement un sample qu'on ne remarque pas trop.

Tout comme dans Erotica, en 1992, le premier single de l'album éponyme de Madonna qui contient aussi un sample de Jungle Boogie.
Pour la petite histoire, la chanson a fait l'objet d'une plainte pour plagiat de la part de la chanteuse libanaise Fairuz qui prétend qu'un sample d'une de ses chansons chrétiennes a été utilisé sans son approbation. Il semblerait que l'affaire se soit réglée à l'amiable.

Je vous en propose une version live qui reprend l'esthétique du clip vidéo :



En 1994, c'est dans une chanson de Janet Jackson, You want this, qu'on retrouve un sample de Jungle Boogie, mixé, cette fois, avec des extraits de la chanson de Diana Ross and & Supremes, Love Child. Le clip vidéo est inspiré d'un film de Russ Meyer, Faster, Pussycat! Kill! Kill! :



Enfin, un dernier morceau contient un sample de Jungle Boogie, une toune énorme de 1987. Il s'agit du morceau de house du groupe anglais M|A|R|R|S, Pump Up the Volume.
Qu'est-ce que j'ai pu m'éclater là dessus.

Figurez-vous que pas moins de 29 autres chansons ont été samplées pour réaliser les 5 versions de cet excellent morceau.



Ah, que de souvenirs !!!

Pour terminer, je vous propose à nouveau une version live de Jungle Boogie mais nettement plus récente puisque datant, cette fois, de 2007 (concert à Zagreb) :



Plus qu'à espérer que Kool & The Gang nous joue Jungle Boogie le 3 juillet sur la grande scène du FestiVoix.

2 commentaires:

  1. Excellent ton article. Très instructif.
    Thomas

    RépondreSupprimer
  2. Merci, je me suis éclaté à l'écrire...

    RépondreSupprimer

Wikio - Top des blogs - Musique Paperblog