mardi 23 mars 2010

Wolfgang Amadeus... Phoenix !!!

Phoenix est un groupe que j'aime depuis la sortie de son premier album, United, en 2000. Je les ai vus une fois en concert à Montpellier en 2006 avec mon amie Karine et nous avions vraiment apprécié le show.

En octobre dernier, il repassaient dans ma bonne ville et dans ma salle préférée, le Rockstore, mais je les avais bêtement ratés. Alors, quand Karine et moi avons vu qu'ils se produisaient à Marseille, nous nous sommes jetés sur les places et nous n'avons pas regretté.

Pour ceux qui ne connaissent pas Phoenix, je vais faire court. Il s'agit d'un groupe français (plus exactement versaillais) beaucoup plus connu sur le plan international qu'en France. Ils cartonnent à peu près partout et surtout aux Etats-Unis où ils ont récemment obtenu un Grammy Award (je vous en parlais dans un de mes articles en février).

Leur musique est assez sophistiquée. Sur une base toujours rock, elle intègre des influences electro, pop, soul, funk... Le groupe chante en anglais et, par bien des aspects, il est plus proche de la pop-rock anglo-saxonne que de la scène rock française.

Avant de vous raconter l'excellente journée de samedi, je vous propose un premier extrait vidéo du concert. Comme je vous le disais à la fin de mon précédent article, le micro de mon appareil photo n'a pas apprécié le concert (contrairement à moi) et le son est vraiment pourri, je vous prie de m'en excuser.
Les quelques vidéos que vous pourrez voir dans cet article vous permettrons tout de même de constater la super ambiance qui régnait lors du concert.

Voici donc If I Ever Feel Better, le premier et plus grand succès de Phoenix :



Plutôt animé, non ?

Alors, samedi, la journée s'est vraiment déroulée sans accroc (comme les plans d'Annibal Smith).

17h00 : Départ de Montpellier avec Karine sous un ciel gris.
18h30 : Arrivée à Marseille sous un ciel moins gris.
19h00 : Dîner sur le Vieux Port (un bon plat de sushi histoire de ne pas s'alourdir pour le concert).
21h00 : Arrivée au Dock des Suds après quelques détours dans Marseille.

Juste un mot sur le Dock des Suds... J'ai découvert cette salle il y a quelques années pour un concert du Grand Bernard Lavilliers avec sa fan n°1, mon amie Claudette.
C'est une salle très sympa pouvant contenir jusqu'à 3500 personnes sans, pour autant, paraître très grande. Il y a une sorte de mezzanine pour ceux qui souhaitent surplomber la scène et de petits bars sympa dans le hall d'entrée.

Quand nous sommes arrivés la première partie se terminait et 30 minutes après, Phoenix entrait sur scène avec le premier single de son dernier album (Wolgang Amadeus Phoenix), Litzomania. Voici un petit montage de la première partie du concert :



L'atmosphère était assez survoltée mais très bon enfant. Il faut dire que l'assistance était très jeune et pas vraiment issue des quartiers nord de Marseille. On a souvent reproché à Phoenix d'être des gosses de riches, je ne sais pas ce qu'il en est mais il est clair qu'ils attirent plutôt des jeunes très propres sur eux...

Peu importe, ils ont vraiment mis le feu au Dock des Suds samedi soir en alternant morceaux pêchus et mélodies plus douces, comme vous pourrez le constater dans ce montage de la seconde partie du concert :



Je ne ferai que deux reproches à Phoenix. D'abord, ils ne sont pas très bons sur les transitions entre les morceaux. Ensuite, le concert n'a duré qu'une petite heure et demi et franchement, j'en aurais bien repris pour 30 minutes de plus.

Que pourrais-je ajouter concernant ce concert ? Ah oui, ils nous ont fait une belle reprise du groupe Air, Playground Love :

video
Une reprise prémonitoire puisque mon prochain "gros" concert sera celui d'Air au Théâtre de la Mer, à Sète, le 11 juin prochain.

Tiens, cela me donne l'occasion d'alimenter la rubrique People de mon blogue. Vous connaissez le point commun entre Air et Phoenix ? Il s'appelle Sophia Coppola.
Air a fait la bande son de Virgin Suicides (dont est d'ailleurs issue Playground Love), le premier film de la fille de Francis Ford Coppola. Et Phoenix a participé à la bande son du deuxième film de la belle brune, Lost in Translation avec leur chanson Too Young.

C'est à cette occasion que Sophia et Thomas Mars, le chanteur de Phoenix se sont rencontrés. Ils ont une petite fille de 3 ans, prénommée Romy.

Voilà, je crois que là, vous savez presque tout.

A minuit et demi, j'étais de retour chez moi pour regarder le match de rugby France-Angleterre (que j'avais enregistré) et découvrir, avec jubilation, que nos petits Bleus (dont l'ouvreur de Montpellier) avait vaincu la Perfide Albion à l'issue d'un rude combat, remportant ainsi le 9ième grand chelem de la France dans le tournoi des 6 nations. Que du bonheur !!!

Terminons avec un dernier extrait du concert, 1901, le dernier single de Phoenix :


2 commentaires:

  1. Samedi soir j'ai assité au concert c'était vraiment géniale et super intimiste du fait que l'on etait vraiment pas beaucoup !
    Super ambiance tout le monde hurlé WOW :)
    Quel concert !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis d'accord, c'était super et le Dock des Suds est vraiment un salle qui a une bonne dimension pour ce type de concert.

    RépondreSupprimer

Wikio - Top des blogs - Musique Paperblog