dimanche 9 mai 2010

Does that make me Crazy ?

Le mois dernier, je vous ai proposé un article sur ma chanson préférée des 90's, Sing It Back de Moloko.
Aujourd'hui, je vais vous parler de ma toune favorite des années 2000. Elle date de 2006, est l'œuvre d'un duo américain génial formé du chanteur Cee-lo et du DJ Danger Mouse. Vous l'avez deviné, il s'agit de Gnarls Barkley et de leur premier tube, Crazy.

Encore une fois, je n'ai pas des goûts hors du commun puisque l'album dont Crazy est tirée, St. Elsewhere, s'est vendu à plus de 1,2 million d'exemplaires. Phénoménal !!!

Allez, on se la passe pour ceux d'entre vous qui l'auraient oubliée (ce qui me paraît difficile) :



Quelle chanson formidable ! Il faut savoir qu'elle a été disponible en ligne trois semaines avant que le disque ne sorte et qu'elle a été première des meilleures ventes sans qu'aucun disque n'ait été vendu.
Et Crazy a été élue meilleure chanson de la décennie 2000-2010 par le magazine américain Rolling-Stone. Excusez du peu !

J'ai appris, en rédigeant cet article, que Crazy était basée sur le sample de la B.O. d'un western spaghetti de 1968 avec Terence Hill. Il s'agit de Django, Prépare ton Cercueil un navet de Ferdinando Baldi. Ecoutez bien la musique du générique ainsi que celle de la scène qui suit, intitulée Nel Cimitero Di Tucson. Si l'on mixe le tout, qu'on vire les trompettes, qu'on accélère un peu et qu'on colle la voix de Cee-lo, on obtient Crazy.



Étonnant non ?

Les deux gars de Gnarls Barkley sont friands des déguisements et des mises en scène loufoques. On trouve sur le Web tout un tas de versions live de Crazy, toutes différentes et certaines assez hautes en couleur.

Que pensez-vous de la version Star Wars ?



J'aime également beaucoup la prestation dans Taratata, version afro-funk 70's :



Moins carnavalesque mais avec une rythmique totalement revue, je trouve celle-ci très intéressante aussi :



Comme tous les grands succès, Crazy a été reprise par beaucoup d'artistes.

Dans les reprises féminines, j'aime assez celle de la belle Canadienne Nelly Furtado. Bien entendu, aucun rapport avec le physique de la chanteuse :



Mais je préfère la voix et la présence de la chanteuse franco-finlandaise du groupe The Do, Olivia Merilahti. La vidéo n'est pas géniale mais la version est excellente.



Visiblement, Crazy est une toune qui inspire les interprètes féminines. Je ne sais pas pour quelle raison mais, ce que je peux dire, c'est que les reprises sont toutes très bonnes.
J'aime bien celle de l'Australienne Katie Noonan :



La version de l'Anglaise Alice Russel est plus dans un registre soul-folk mais avec une rythmique tout aussi lente :



Quant à la reprise de la belle Américaine Chan Marshall, alias Cat Power, elle est très personnelle et c'est, de loin, la plus intéressante. Sa voix de blues-woman colle parfaitement à cette chanson :



C'est amusant, je me rends compte, en les écoutant, que la plupart des reprises de Crazy sont plus lentes que la toune originale et surtout sont presque toutes des versions acoustiques, une simple guitare pour une adaptation folk ou blues.
C'est particulièrement frappant pour la reprise de l'Américain Ray LaMontagne :



Dans un style un peu différent mais toujours à la guitare, la version des jeunes Anglais du groupe The Kooks :



Encore des Anglais, encore de la guitare mais une reprise un peu plus pêchue, The Servant :



Pour terminer, j'aurais aimé vous proposer une version live de Crazy par Prince. Love Symbol a, en effet, repris ce titre régulièrement lors de sa tournée 2007. Malheureusement, je n'ai rien trouvé sur le Web.
En revanche, j'ai trouvé une version live très sympa de Crazy, par une Américaine un peu déjantée, à qui ce titre convient très bien, Pink :



Well, I think you're crazy...

2 commentaires:

  1. Faut dire que Pink est pas si mal non plus dans le déguisement !!!! Très bon article :)

    RépondreSupprimer

Wikio - Top des blogs - Musique Paperblog