lundi 6 juillet 2009

Voilà, c’est fini…

Cette chanson de Jean-Louis Aubert (que Stéphane chante très bien...) trotte dans ma tête en cette belle matinée d’été à Trois-Rivières alors que les techniciens sont en train de démonter la scène principale du FestiVoix.

Mais tout a une fin et le FestiVoix s’est terminé en beauté sous un grand ciel clair.

Une belle découverte pour moi sur la Scène Desjardins des Voix Multiples à 19h : Alain François.
Ce chanteur-violoniste, avec sa musique folklo-rock, a vraiment l’art de communiquer sa bonne humeur au public.

video

Et puis, nous est arrivé le dernier show du FestiVoix : Sylvain Cossette. Il a énormément de succès ici pour ses albums de reprises de chanson des 70’s. J’adore les reprises quand elles sont différentes des originales, quand l’artiste apporte un petit plus ou un gros plus… (comme « My way » par Sid Vicious).

Avec Sylvain Cossette, ce n’était pas vraiment le cas, c’est du «copier-coller».

Mais bon, au bout de quelques morceaux, je me suis pris au jeu et mis à bouger mon popotin et à chanter comme tous mes voisins. Il faut dire qu’il y avait vraiment une super ambiance sur le dancefloor de la zone VIP hier soir.

video

Une partie de l’équipe du FestiVoix était là pour essayer de profiter de ce dernier spectacle. Il y avait aussi la plupart de mes nouveaux amis trifluviens, c’était le fun.
Même la lune, pleine, était au rendez-vous pour ponctuer cette dernière soirée (ou plutôt ponctuer la bouteille de Molson : photo ci contre).

Il ne manquait que ma photographe préférée, Claudia, pour que la soirée soit parfaite (merci Clau pour les belles photos d’hier).

Mais revenons à Sylvain Cossette, il nous a tout fait : McCartney, The Police, Pink Floyd, Supertramp, Peter Gabriel, Queen, Eagles… et j’en passe. Ie suis bien obligé de dire qu’il est assez doué dans son domaine (il faut un minimum de voix pour s’attaquer à Freddy Mercury…).
Tout ça associé à des jeux de lumière fabuleux et un public conquis, et vous obtenez un show très efficace.

video

video

video

Il nous a même joué « Smoke on the Water » de Deep Purple. Pour la petite histoire, mon cousin Christophe, que je salue, m’a amené voir ce groupe en concert à Bercy, en 1985 je crois. J’étais ado et je ne connaissais que cette chanson du groupe. Elle n’a pas été jouée pendant le concert, mais pour le rappel, Ritchie Blackmore entre sur scène, entonne la célèbre intro, se retourne et voyant qu’il est tout seul, pose sa guitare et repart en back stage. Concert terminé, rentrez chez vous… on n’a jamais su le fin mot de l’histoire mais quelle frustration.

Grâce à Sylvain, j’ai pu l’avoir en entier :

video

Après le concert, vous ne devinerez jamais où on s’est retrouvé : zone Molson Dry.
Et puis, au bord du fleuve, nous avons terminé la soirée en dansant.


video

Toute la gang du FestiVoix était là, heureuse d’avoir réussi une grand festival.
Je les remercie toutes et tous pour leur accueil chaleureux. Grâce à eux, j’ai vraiment passé un festival formidable et vécu une expérience unique.
Sûr que je reviendrai l’année prochaine.

Aujourd’hui, je vais me reposer un peu car demain, une nouvelle aventure commence. Je vais essayer d’aller voir les baleines…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Wikio - Top des blogs - Musique Paperblog